fbpx
was successfully added to your cart.

Gaspésie : expédition de 3 jours en ski nordique

Par 21 février 2023 Aventures, Gaspésie, Ski

En collaboration avec Tourisme Gaspésie.

S’il y a bien un terrain de jeux qui attire tous les adeptes de plein air et particulièrement de montagnes au Québec, c’est bien la Gaspésie. Le Parc national de la Gaspésie permet de pratiquer plusieurs activités, même par temps froid, et on vous recommande fortement d’y aller en hiver, car les montagnes sont magnifiques !

Nous sommes donc parties quatre filles pour explorer le parc national en ski nordique sur le parcours des Chablis, dans le but de vivre une expérience nouvelle et hors du commun.

Le ski nordique

À mi-chemin entre le ski de fond classique et le ski alpin, le ski nordique offre la possibilité de s’aventurer en dehors des sentiers tracés pour découvrir les plus beaux paysages hivernaux. Leur largeur permet d’avoir une bonne portée sur la neige et des peaux d’ascension (ou peaux de phoques) peuvent être ajoutées si vous voulez vous aventurer en montagne. Certains skis comme ceux que nous avons loués au Centre de découverte de la Sépaq ont aussi des écailles. On a adoré l’expérience, c’est vraiment un ski facile à utiliser en montée et même dans la poudreuse.

La randonnée des Chablis

Voici la description de nos trois journées d’expédition.

Carte avec trajet dans le parc de la Gaspésie

Jour 1 : Refuge de la boussole vers Refuge la Paruline

Dénivelé total : 576 m (D+ 666m)
Distance : 10 km
Durée : 4 heures

Notre première journée débute avec un buffet déjeuner au Gîte du Mont-Albert. Nous apportons ensuite nos plus gros bagages au refuge de la Boussole pour le transport (frais en extra). Important : Il faut respecter un poids maximal de 20 kg par sac

La randonnée en ski nordique peut alors débuter. Nous avons sur nous un sac de randonnée de 30 à 35L avec de la nourriture pour la journée, de l’eau et quelques vêtements supplémentaires. Notre température corporelle grimpe dès le premier kilomètre et le manteau en duvet trouve rapidement sa place dans nos sacs!

Le début du parcours est plutôt plat. C’est lorsque nous voyons une pancarte affichant une montée abrupte sur 4 km que nous installons les peaux de phoques sur nos skis. L’ascension peut donc commencer!

Ski nordique - installation peaux

La beauté des paysages s’accentue plus la montée avance. Nous commençons à avoir une superbe vue sur les montagnes autour de nous. La bifurcation dans un sentier plus étroit en forêt nous montre aussi des sapins de plus en plus enneigés. L’arrivée au prochain refuge est majestueuse!

Jour 2 : Refuge la Paruline vers Refuge de l’hirondelle

Dénivelé : -188 m (D+ 424m)
Distance : 14,5 km
Durée : 5 à 6h

La deuxième journée d’expédition est notre préférée. Nous partons cette fois-ci dans une bonne épaisseur de poudreuse, accompagnée d’un ciel bleu éclatant. La glisse se fait plus lentement, mais la sensation est enivrante. Le défi est de repérer les petites pancartes dans les arbres pour bien s’orienter. 

La première moitié du parcours se fait principalement en montée jusqu’à la crête de la montagne. On vous garantit que les paysages sont à couper le souffle dans cette section, avec les sapins gorgés de neige et les vues en hauteur! Nous conseillons de mettre vos peaux dès le départ pour éviter d’en perdre en cours de route à cause de la neige qui s’infiltre sur la colle, ce sera plus facile (fait vécu)! 

La dernière section du sentier se fait plus rapidement avec une longue descente vers le prochain refuge.

Jour 3 : Refuge de l’Hirondelle vers Refuge de la Boussole

Dénivelé : -388 m (D+182 m)
Distance : 10 km
Durée : 2 à 3h

Dernière journée de l’expédition, normalement c’est une journée de randonnée facile qui se fait en 2 à 3 heures. Après avoir déjeuné et profité une dernière fois de la chaleur du poêle à bois, nous avons débuté la randonnée. 

Les premiers kilomètres se font en montant, mais on commence à descendre rapidement vers le refuge de la boussole pour regagner notre voiture. Défis supplémentaires de la journée : un froid intense et des rafales de vent importantes durant toute la descente! 

Nous avons rapidement enfilé un pantalon supplémentaire pour nous protéger du vent glacial. Nous n’avons presque pas arrêté pour ne pas avoir trop froid. Nos visages étaient complètement gelés. Ce n’est pas surprenant, le thermomètre affichait -29 °C et la température ressentie était de -44 °C !

Conseils pour votre prochaine expédition hivernale

1. Regarder les conditions météo avant de partir

Avant de partir pour plusieurs jours, renseignez-vous sur la météo, encore plus en hiver, car la température peut être très changeante d’une journée à l’autre, croyez-nous !

2. Favoriser un système multicouches

Le système multicouches est important dans la pratique des sports d’hiver, car il vous permet de vous ajuster en fonction du niveau d’effort et de la température. On veut éviter de se retrouver en sueur, ce qui pourrait vous donner encore plus froid. 

3. Avoir une bonne gestion de l’eau face au gel

Même en hiver, c’est important de s’hydrater dans la pratique d’un sport. Pour éviter que votre eau ne gèle,  il est recommandé de remplir vos bouteilles avec de l’eau chaude le matin, de la ranger à l’envers (bouchon vers le bas) sur le côté de votre sac ou encore de la mettre dans votre sac. Il existe également des étuis isolants pour les bouteilles d’eau. À voir quelle méthode fonctionne le mieux pour vous.  

4. Choisir un sac de couchage un peu plus chaud

Bien que les nuits se passent en refuge, il peut être intéressant d’avoir un sac de couchage un peu plus chaud (nous avions chacune un -18 °C). Ça permet de vous assurer de rester au chaud et ça peut éviter de vous lever la nuit pour ajouter quelques bûches dans le poêle.

On repart de cette aventure avec des images et des souvenirs incroyables dans ces paysages enneigés d’une beauté sans mot. Nous sommes fières d’avoir relevé ce défi et nous vous suggérons d’OSER l’expérience à votre tour!

Équipe éditoriale

À propos de Équipe éditoriale

Laissez un commentaire!