Milena

Laurentides

Une skieuse originaire de la banlieue, Milena a toujours été en quête du nord et de la quiétude des grands espaces. Il y a six ans, elle s'est expatrié pour de bon dans la région des Laurentides, afin de ne plus avoir à faire de compromis entre la praticité et son amour de la forêt et de son sport. Une chaude journée de juillet, elle rêve à de la neige scintillante, tombant en gros flocons sur ses joues rougies par le froid. La chaleur, ce n’est pas vraiment son truc. Un blizzard, des engelures, des températures bien en dessous de zéro, alors ça par contre elle connaît. Seize années dans le milieu de la compétition de ski alpin l'ont endurci et l'ont forgé pour l'hiver.

Un réel ours polaire.

Ses étés, malgré la chaleur et les moustiques, sont tout de même bien remplis. Que ce soit la baignade, le vélo de route, la marche en forêt, le canot, le camping, etc., Milena ne se défile pas devant une occasion d'explorer et de se retrouver face à la beauté absolue de la nature.

Aventurière d'abord et adulte responsable ensuite, il lui arrive souvent de partir sur des plans de dernière minute, sur l'élan d'une idée qui lui est arrivée soudainement, ou qu'on lui a tout bêtement proposé, et qu'elle ne peut tout simplement pas refuser. Elle est souvent partie sur de longs road trips à la Thelma et Louise, avec aussi peu qu'une direction en tête et un réservoir d'essence plein

Cynthia

Bas-Saint-Laurent

Native du Bas-St-Laurent, en amour avec la Baie-des-Chaleurs, adoptée par la ville de Québec pendant 7 ans et ayant eu la chance de découvrir la magnifique région de l’Outaouais et la province de l’Ontario, j’ai quelques aventures à partager! Passionnée par le plein air, les activités sportives avec mon chien, la photographie, la lecture, les arts et tout ce qui est vintage, je trouve mon bonheur dans la simplicité et la créativité. Dynamique et ayant parfois un excès d’émerveillement, j’adore être au courant des activités tendance dans les différentes régions.

Laurence B.

Abitibi-Témiscamingue

Si vous la cherchez, elle est sûrement quelque part en train de penser à de la bouffe, à cuisiner, à goûter ou à manger… Quand elle sort de la cuisine, elle explore les environs, à vélo ou en rando, pour découvrir la région.

Nutritionniste, elle se spécialise en santé publique et cherche à nourrir sa communauté, dans tous les sens du terme. Parce que selon elle, l’acte de manger rassemble les gens au quotidien et ça fait partie de ces trois ingrédients du bonheur : de l’amour, du plein air et de la bonne bouffe!

Anabel

Côte-Nord

Je suis native de Sept-Îles et je travaille dans le domaine de l’éducation. On me décrit souvent comme une jeune femme inspirante qui est débordante d’énergie.

J’aime habiter sur la Côte-Nord, car c’est un endroit paisible et où il fait bon vivre. Je suis une passionnée de plein air. En effet, je pratique le ski de fond, le ski alpin, la raquette, le patin, la randonnée pédestre en forêt, la course à pied, le camping, la plongée sous-marine et j’en passe. Je suis toujours prête à découvrir des lieux cachés et à essayer de nouvelles activités. Je ne refuse jamais une invitation pour partir à l’aventure.

En tant qu’ambassadrice, c’est avec plaisir que je vais vous partager mes découvertes de la Côte-Nord, mais aussi mes escapades dans les autres régions du Québec. J’espère que cela vous donnera le goût d’explorer à votre tour. Avec mon entregent, il me fera plaisir de répondre à vos questions.

En terminant, je crois simplement qu’il faut vivre dans l’action pour profiter de tous les petits bonheurs de la vie

Amélie Boutin

Chaudière-Appalaches

Élevée en campagne dans la région des Etchemins entre montagnes et lacs, elle a rapidement développé une passion pour les sports nautiques en été – merci chalet familial au bord d’un lac- et les sports de glisse en hiver grâce à des parents amoureux de découvertes et de plein air. Après avoir parcouru une bonne partie du territoire québécois dans son enfance en suivant son papa sur la route, elle le redécouvre maintenant avec sa tribu en mode nomade à bord de sa caravane portée. Touche à tout et curieuse de nature, elle est partante pour toutes les nouvelles aventures qui lui permettent d’être dehors : randonnée, vélo, planche à pagaie, kayak, ski alpin, raquettes, ski de fond, alouette! Étant enseignante, la saison estivale, lui permet une multitude d’escapades spontanées sur l’immense terrain de jeux qu’est le Québec.

Marie-Pierre

Mauricie

Technicienne en journalisme et bachelière en loisir, culture et tourisme, Marie-Pierre est bel et bien à l’image de ses études; un amalgame de beaucoup de choses qui ne vont pas ensemble.

Voyageuse quand elle le peut, mais en randonnée tout le temps. Elle compte sur sa carte du monde près de la moitié des États-Unis, la Jamaïque, Londres, le Pérou, Paris et l’Irlande du Nord. Elle vous parlera avec émotions du Maccu Pichu et d’à quel point le Parc du Bic et l’Irlande du Nord ça se ressemble.

Fière représentante de la Mauricie, elle clame haut et fort que c’est le meilleur endroit où vivre au Québec. « On a tout et on est au milieu de tout ». Grande fan de découvrir de nouveaux sentiers et de « partir à l’aventure », un bon vieux « on l’fait ! » et elle est partie.

Responsable de la vie étudiante dans une école secondaire, son horaire estival lui permet de partir où elle veut, quand elle le veut. En solo ou entre amies, rien n’égal d’avoir le souffle couper parce que tout est beau sur le top d’une montagne

Malia

Estrie

Perdre ses repères. Bousculée. Émerveillée. C’est l’effet qu’à l’immensité de la nature sur moi quand je prends le temps d’aller la rejoindre pour m’arrêter, l’admirer et m’amuser. Chasser ces petits plaisirs quotidiens et essayer de vivre dans un moment présent perpétuel. Mais quel spectacle! Dame Nature, je suis tombée sous ton charme à vie, tu m’impressionnes sans cesse. Je suis celle qui danse sous la pluie, qui chante avec les oiseaux en courant le matin laissant une première trace de vie sur cette couche de neige, ennuyée par le peu d’action qu’elle croise aujourd'hui. Alors, peut-être qu'en partageant nos façons de voir la vie et tout ce qu’elle nous offre peut donner le goût à toi aussi, d’enfiler tes souliers et fermer l’écran.

Fabienne

Laurentides

Me plonger au creux de la nature pour y faire de la photo fait bien souvent mon bonheur. Je recherche les escapades, loin de la civilisation, entourée de mes préférés. Et quand j’en ai l’audace, je me lance dans des aventures nouvelles qui me font me sentir en vie, enthousiaste et nourrie.

Marine

Abitibi-Témiscamingue

J'ai atterri dans la région québécoise il y a bientôt un an, plus précisément en Abitibi-Témiscamingue à Rouyn-Noranda. Je suis native des Alpes du Nord près d'Annecy.

Depuis un an, je passe mes fins de journées et fin de semaine à explorer les randonnées, la forêt, la cueillette des champignons, des bleuets et la découverte de nouvelles plantes comestibles. Le canot, la pêche et le canot-camping sont venus rythmer ma vie. L'hiver c'est raquette et bientôt ski de fond, pêche sur glace et je l'espère construction d'un igloo. L'Abitibi est une région propice pour réaliser un de mes rêves, observer les aurores boréales. Je les chasse et cela sert toujours d'excuse pour une excursion avec des amis en fin de semaine.

Mon mode de vie s'articule autour de la protection de la planète, je suis toujours à la recherche de nouvelles idées pour pratiquer le zéro-déchet et avoir le moins d'impact possible sur mes déchets.

J'espère à bientôt pour de nouvelles aventures françaises en Abitibi-Témiscamingue et sur le reste du territoire québécois.

Pascale Bernier

Abitibi-Témiscamingue

Plus qu’une passion, l’escalade est un mode de vie depuis plus de 20 ans. Je carbure à
l’aventure, au plein air et je veux transmettre cette fougue à ma famille. Maman de 3 beaux
garçons dont deux petites jumeaux, ma vie en Abitibi-Témiscamingue est loin d’être ennuyeuse. L’hiver en planche à neige ou en ski de fond, l’été en escalade ou à vélo de montagne, j’explore la vie avec engouement mais en appréciant aussi le plaisir des bonheurs tout simple. Passionnée de la psychologie positive, du bien-être et de la santé globale, j’ai comme petite mission personnelle d’inspirer les femmes et les mamans à réaliser leurs rêves et à profiter de la vie au maximum, d’oser et surtout d’être elles-mêmes. Alors que ce soient les pieds bien encrés au sol ou la tête dans les nuages, je mords dans la vie, je m’évade dans la nature et profite de chaque instant.

Alexandra

Cantons-de-l'Est

Alexandra est une grande amoureuse de sports et de plein air depuis l’âge de 3 ans. Ski alpin, dek hockey, randonnée pédestre, vélo de route, ski de randonnée, planche à pagaie. Plusieurs années de sports derrière la cravate. Soif d’aventures et de nouvelles expériences, elle voyage à travers les différentes régions du Québec lors de l’été 2022.

Native de Magog, dans les Cantons-de-l’Est, c’est dans sa région qu’Alexandra peut combler ces envies de découverte et d’exploration. Étant une ville située à proximité de tout, elle se promène dans les différentes régions pour y découvrir de nouvelles montagnes et de nouveaux sentiers. C’est en grande partie pour cela qu’elle aime autant habiter dans les Canton-de-l’Est. Peu importe la saison, la température, l’activité, s’il y en a une qui est toujours prête pour partir à l’aventure et découvrir de nouveaux endroits, c’est bien elle.

Fièrement ambassadrice pour Filles du Nord, elle représente la région des Cantons-de-l’Est. Aventurière et curieuse, elle vous fera voyager à travers ces découvertes et vous partagera ces expériences les plus folles. Elle vous donnera le goût de vous aventurer dans la belle région de l’Estrie afin d’y faire la découverte des beaux petits coins cachés.

Gabrielle

Capitale-Nationale

Si un être humain est composé à 60% d’eau, Gabrielle, elle, est composée à 20% de caféine, 20% d’envie de découverte et 20% d’hyperactivité. Dans le manuel d’apprentissage sur “comment devenir son ami”, on y mentionne qu’on peut la gagner soit en lui donnant de la nourriture, soit en lui achetant des bas fluos avec des dessins étranges. Elle est quand même un peu antisosciale, ce qui fait qu’elle aime bien se réfugier en montagne loin des gens. Pour elle, la planification d’un roadtrip inclut de mettre beaucoup de temps pour la préparation d’une playlist solide. Elle espère vous faire découvrir québec et ses régions au travers de ses façons de faire peu conventionnelles.

Alexandra

Côte-Nord

Bonjour à tous!!!

Je me présente, Alexandra Audette, bientôt 26 ans. Je suis native de la belle Côte-Nord, plus précisément à Port-Cartier, une petite ville de 5000 habitants. Endroit où tout le monde se connaît et c’est ce que j’aime. Je suis en couple depuis 9 ans avec mon chéri, lui aussi natif de la Côte-Nord; soit à Sept-Îles (35 minutes de distance). J’ai déménagé avec lui , il y a 6 ans et nous construisons notre avenir ensemble.

Hyperactive non diagnostiquée, j’ai besoin de bouger. Je joue au volley ball depuis longtemps, au soft ball et au base ball. Je suis une chasseuse, mais aussi une fille de bois qui aime relaxer devant la belle vue que m’offre le chalet de mes parents.

Finalement, je suis travailleuse sociale depuis 2016 et je travaille auprès des familles en difficultés. Passant par Sept-Îles, Havre-Saint-Pierre, Fermont et Schefferville, j’ai pu découvrir plusieurs villages tout aussi attachants les uns que les autres. J’espère vous transmettre mon amour pour ma région par mes textes.

Joanie

Montérégie

Depuis que je suis toute petite, mes parents se sont donnés comme
mission de nous faire découvrir, à mes sœurs et à moi, notre coin de pays. Je les entends encore nous dire : ”Vous allez connaître votre Québec et vos racines avant d’aller voyager ailleurs dans le monde”. C’est probablement une des plus belles valeurs qui
m’a été transmise par eux. Ce n’est pas pour rien que j’ai un très fort sentiment d’appartenance face au Québec. C’est à travers nos aventures, nos découvertes et nos souvenirs que mon amour profond pour la nature grandit toujours en moi.

Aujourd’hui, je suis à mi-chemin de la vingtaine, accro au café,
mère adoptive de deux petits chats et en amour avec un grand A. Passionnée par tout ce qui touche au bien-être, l’écriture, la photographie et la nature, j’ai aussi la chance de partager mon intérêt pour le plein air et pour la pêche avec le meilleur partenaire
ever.

Sinon, je me décrirais comme celle qui a besoin d’aventures,
de fraîcheurs et de nouveautés, mais qui cherche aussi le calme et la tranquillité. Deux facettes distinctes de ma personnalité qui se rejoignent pour former cet équilibre qui me défini.

Maintenant, c’est à mon tour de me donner une mission : vous
transmettre, cher(e)s lecteurs/lectrices, ma passion et mes découvertes partout au Québec.

Aurélie

Bas-Saint-Laurent

Aurélie Bordeleau
Native de la Montérégie, j’ai vécue toute mon enfance dans le Bas-Saint-Laurent et suis tombée en amour avec la Mauricie pendant mes études collégiales. Le Québec est mon terrain de jeux, et le monde, un Univers de plaisir à découvrir!
Ma maman m’a dit un jour «Tu es trop entière et passionnée pour te contenter de petites miettes!» Une phrase qui m’accompagne maintenant chaque jour de ma vie.
Cette passion, je la transmets dans mon amour de vivre, dans mon amour du plein air, du yoga et de l’amour même, dans l’écoute de mon cœur, de mon âme et de la nature.
Cette entièreté, c’est ma cohérence à moi, et cette recherche de cohérence m’amène à vouloir me dépasser et surtout, rêver.
Elle m’amène également à vouloir la partager, alors, bienvenue dans ma quête de bien-être et de liberté!

Mary

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Née à Montréal de parents originaires de l’Asie et du Moyen Orient, Mary a toujours eu le goût de voyager à travers le monde. Par contre, elle n’avait toujours pas exploré les belles régions du Québec… jusqu’à temps qu’elle rencontre son mari saguenéen à la mi-vingtaine! Grâce à lui, elle a appris à faire de plus en plus de randonnées, du canot, du camping, et elle peut maintenant profiter de l’hiver en raquettes - choses qu’elle n’avait pas fait durant sa jeunesse.

Mary travaille présentement comme ergothérapeute. Elle partage son temps entre sa ville natale et le Saguenay-Lac-Saint-Jean pour visiter sa belle-famille; c’est une région qu’elle a appris à grandement apprécier à travers les années. Elle est passionnée par la photographie, la découverte de produits locaux, la lecture sur une plage, en plus de trouver les meilleurs couchers de soleil du Québec.

Elle espère vous faire découvrir la beauté du Saguenay à travers ses yeux de “fille de ville”, les astuces qu’elle a dû apprendre pour bien explorer la province en tant qu’adulte débutante, et ses pensées sur l’exploration des régions en tant que minorité visible.

Ariane

Mauricie

Où est-il possible de la retrouver lors de ses journées libres? Probablement dans une montagne dans n’importe quelle région du Québec. Elle adore se retrouver seule avec la nature pour profiter des bienfaits que celle-ci lui apporte. Le challenge de se rendre au sommet de chaque montagne qu’elle ascensionne l’alimente en passion pour ce sport. Étant née avec une seule jambe, elle est toujours très fière d’ajouter un sommet accompli sur sa liste. Diplômée en tourisme, elle veut déménager en Gaspésie pour travailler dans le tourisme d’aventure. Elle est toujours prête pour un road-trip ou pour une nouvelle expédition qui la fera sortir de sa zone de confort. Elle est aussi une passionnée de la longue randonnée. Que ce soit seule ou avec un ami, elle adore partir sur les sentiers du Québec pour plusieurs jours et vivre avec seulement son sac à dos.

Maude

Laval

Lavalloise de souche, Maude a découvert les joies du plein air seulement quelques années auparavant. Depuis, sa soif d'aventure ne cesse de grandir. Lors de ces moments libres, elle explore sans relâche les Laurentides, Lanaudière et les Cantons de l'Est à la recherche de nouveaux endroits à découvrir. Parfois, son chemin croise celui de la Montérégie, la Mauricie et même celui de l'Outaouais.

Technicienne juridique de profession, il lui est donc impératif de sortir se dégourdir à la moindre occasion. De nature audacieuse, elle est toujours volontaire pour essayer toutes les activités extérieures qui s'offrent à elle. En passant par l'équitation à la randonnée pédestre, par le vélo de montagne aux embarcations nautiques ou par le ski alpin aux glissades sur tubes.

Les seules fois où elle se repose, c'est en camping qu'elle le fait. Rien de mieux qu'un terrain rustique ainsi qu'un bon feu accompagné d'une bière de microbrasserie.

Emy-Rose et Maman Vicky

Outaouais

Les générations se suivent et ne se ressemblent pas nécessairement. Quand j’étais jeune (c’est la maman de 40 ans qui parle), ma mère nous envoyait jouer dehors jusqu’à ce qu’il fasse noir… (de là ma fibre aventureuse de plein air). Maintenant que je suis maman, j’ai beau dire à ma fille d’aller jouer dehors, mais bon c’est moins vendeur… (les écrans sont bien plus intéressants…). Pour léguer à Emy-Rose cette joie de se retrouver dehors au grand air (et aussi pour améliorer notre relation mère-fille qui n’est pas très évidente à l’aube de son adolescence), j’ai donc convaincu ma fille de faire des escapades en plein air. Comment je l’ai convaincue : c’est elle qui sera responsable de prendre les photos-reportages, les vidéos, de faire des Tiktok pour immortaliser nos sorties (et les mettre sur nos médias sociaux par la suite). On est donc toutes les deux contentes, elle parce qu’elle peut utiliser son cellulaire et moi parce que je fais du plein air avec ma fille. Pour l’impliquer davantage, nous faisons ensemble le choix de nos
sorties. Je m’assure pour que la sortie soit mémorable, qu’elle soit assez courte et de faire quelque chose d’extra qui viendra alimenter le cœur aventureux de ma fille (et le mien par le fait même)! La Haute-Gatineau (et l’Outaouais) est un terrain de jeu en nature immense et je ne pense pas que nous ferons le tour avant de nombreuses années,Yé!!!

Marie-Philip

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Native du Saguenay et incapable de m’en séparer, j’ai grandi entre les baleines de Ste-Rose, les Monts-Valin et le centre de vélo de montagne le Panoramique. J’ai découvert ma passion il y a déjà; le vélo de montagne. J’espère être capable de vous la transmettre grâce aux filles du nord.
Ce sport me permet de me vider la tête et d’apprendre de nouvelles choses. Grâce à mon sport j’ai pu faire le tour du Québec et de ma région à plusieurs reprises. De plus, même si je suis une sportive dans l’âme, je suis également une gourmande. Une de mes plus grandes traditions est la fameuse poutine d’après compétition. Après chacune de mes courses de vélo, je trouve le casse-croute le plus proche pour manger une poutine. Ça me permet de découvrir ce que les régions ont à offrir. Elles ont tous leurs différences : fromage en grain ou râpé, frites fines ou grosses patates et toutes sortes de sauces. Finalement, du haut de mes 5 pieds, je suis une fille extravertie, peu importe l’aventure j’embarque : planche à neige, kayak, randonnée… Il n’y a pas de mauvaise température, juste de mauvais vêtements! Ce que je préfère ce sont les nouvelles rencontres, je suis le genre de fille à penser que plus on est de fou, plus on rit. Malgré tout, j’aime également la tranquillité du chalet, quoi de mieux qu’un café et un bon livre! Au plaisir de vous partager mes aventures et vous faire découvrir mes passions!

Nadia

Chaudières-Appalaches

Nomade dans l’âme, elle aime vivre au rythme des montagnes qui défilent sous ses yeux. C’est dans l’inconnu qu’elle trouve son confort, parcourant les pays où il fait bon rire, vibrer, explorer. Curieuse, elle adore détailler les paysages du regard et en capturer les précieux moments derrière son appareil-photo. Amoureuse de camping, elle part sans se faire prier. Les pieds dans un sac de couchage, les cheveux mêlés et le cœur en fête, que demander de mieux? Le vin est bien meilleur savouré sous un ciel étoilé, à la chasse aux constellations. Elle aime taquiner le risque, en improvisant sur son longboard, en enfourchant son vélo, en retrouvant un kayak, en gravissant quelques monts… en savourant chaque brin de nature, quoi!

– On dit d’elle qu’elle est douce, fantasque, un peu sauvage. (Delphine de Vigan)

Alexandra

Estrie

Je suis premièrement une intello dans l’âme. J’ai ce désir constant de pousser mon désir
intellectuel. Esprit logique et rationalité me décrivent parfaitement. À l’intello un peu
introvertie à ses heures s’ajoute deuxièmement une fille beaucoup plus extravertie. Une fille
qui a soif d’aventures, de nouvelles expériences, de voyages, de défis, de plein-air, de
sports…bref de n’importe quoi qui bouge.
Peu importe la saison, j’y trouve mon compte. Je ne peux tout simplement pas rester en place.
Ne pas mettre les pieds dehors par une belle journée ensoleillée est pour moi un crime.
Native de la Montérégie et résidant en Estrie, je suis à ce moment de ma vie une jeune
professionnelle comblée par sa carrière. J’ai un travail qui m’emmène à exploiter autant mon
côté intello que mon côté aventurier. J’ai l’immense chance d’être souvent déployée sur le
terrain et de découvrir et explorer les quatre coins de notre merveilleux pays, autant sur terre
que sur l’eau et même du haut des airs.

Même en ayant déjà voyagé beaucoup et testé plusieurs activités et expériences, ma liste
actuelle est sûrement encore plus longue que ce que j’ai déjà parcouru et vécu.

Marie-France

Bas-Saint-Laurent

Je suis une fille du Bas-St-Laurent qui connait bien son Québec. Louperivoise pour y rester. J’aime tout ce qui touche la nature, maladroite avec une ligne à pêche, mais bien à l’aise dans mes bottes de ‘hike’, je suis toujours prête à sortir des sentiers battus et découvrir de nouveaux endroits et de nouvelles sensations. De ma jeune trentaine, j’ai plusieurs années d’études derrière moi en plusieurs domaines et probablement encore quelques années d’études en d’autres domaines suivront. J’aime beaucoup les expressions : « On garde ca simple, ok? » , « Un verre de vin c’est bien, mais deux c’est mieux. » Nouvellement maman, dans le tralala du quotidien, je continue de visiter le Québec avec ma mini exploratrice et je m’efforce de garder ca simple.

Claudine

Abitibi-Témiscamingue

source: imgur.com
Nomade, indécise, bordélique (mais organisée dans son bordel là!) et citoyenne du monde, voilà quelques mots pour décrire la future historienne du groupe. Elle peut aussi te conseiller en matière de film, série télé ou musique, te construire un itinéraire voyage adapté à tes gouts ou te faire un mug cake de la mort. Folle aux chats sur les bords, elle ne se lassera jamais de te parler de la monarchie britannique et elle était sage-femme dans une autre vie. En gros, que ce soit sur le choix d’un film, des solutions d’allaitement, des nouvelles de George et Charlotte ou un restaurant à Londres, demandez lui ce que vous voulez et elle vous répondra avec beaucoup trop d’enthousiasme.

Jessika

Mauricie

La nomade sédentaire par excellence. Celle qui jongle entre l’envie d’avoir une petite vie stable et l’envie de découvrir le monde. Une fille simple (ou pas tant que ça) et spontanée qui aime la nature et les découvertes, la bonne bouffe et les spectacles de musique.

«Vivre n’importe comment, mais vivre!» – Fiodor Dostoïevski.

Émilie S.

Outaouais

Native des Basses-Laurentides, Emilie a adopté l’Outaouais depuis maintenant quelques années. Habitant la région de la capitale nationale, la proximité entre la ville et la nature a su combler son coeur. Grande passionnée d’événements et de bonne bouffe au restaurant, la ville occupe une grande place dans sa vie, mais elle préfère de loin les moments passés en nature.

Impatiente à l’arrivée de chaque saison pour profiter au maximum de ce que le Québec a à offrir, Emilie est partante pour à peu près tout. Randonnée, snowboard, splitboard, ski de fond, pêche, vélo, surf, nage, canot, camping, et bien plus. Proposez-lui n’importe quoi et elle sera de la partie !

Quand il est question de cuisine, tassez-vous de d’la, elle est en charge! Lorsqu’elle part en expédition, Emilie prend tout le temps nécessaire pour planifier un menu dans l’espoir de faire saliver tout le groupe. La cuisine en plein-air sur feu de camp n’a pas de secret pour elle, et elle adore partager sa créativité culinaire avec ceux et celles qui l’accompagnent pour le bonheur de leurs papilles gustatives.

Anne

Laurentides

Anne, c’est une nomade avec le cœur bien enraciné dans son Québec natal. Passionnée de nature et d’histoire, elle est toujours partie d’un bord pis de l’autre à la rencontre de nouvelles aventures, de nouveaux paysages et de nouvelles personnalités. Où est-ce qu’elle se voit dans 6 mois ? Ça a le temps de changer 2-3 fois d’ici là!

Ayant une formation de biologiste, elle a la préservation de l’environnement tatouée sur le coeur. Sa façon de faire sa part pour contribuer à un demain plus vert et plus sain : faire de la vulgarisation et sensibiliser les gens autour d’elle à un mode de vie plus durable et plus près de la vraie santé globale. Sa mission : montrer qu’une vie écolo c’est pas juste l’image grano-hippy qu’on s’en fait, c’est plutôt facile, beau, bon pis bon marché!

Anne, c’est une fille intense, avec le cœur sur la main et l’esprit ouvert. Elle vous en fera voir de toutes les couleurs. C’est une fille 4×4 (comme dirait son amie Dalie) : elle sait faire un changement d’huile pis poser des collets à lièvre, mais aussi bien marcher en talons au centre-ville.

Anne, c’est une scientifique, une amie, une exploratrice, une prof, une cuisinière à ses heures, une danseuse de jive, une guide de randonnée et c’est aussi la mère d’un chiot alaskan à temps plein !

Béatrice

Saguenay-Lac-Saint-Jean

J’ai souvent déménagé de région, à la base je suis une fille de la rive sud de Montréal, par la suite Rive-Nord de Montréal et il y a quatre ans j’ai décidé de partir vivre pendant 7 mois en Europe pour étudier l’histoire et la géographie. En revenant j’avais soif d’aventures, de montagnes, de randonnée et je ne voulais surtout par reprendre ma routine. Sur un coup de tête, j’ai donc décidé d’aller faire mon dernier stage en enseignement au Saguenay. Dès ma première visite, je suis tombée en amour avec la neige, les forêts de conifères, l’air pur de la région et la magie du Fjord. Pour moi, il n’y avait qu’une solution et c’était de tout lâcher dans la région de Montréal pour venir m’installer au Saguenay.
Passionnée de plein air, d’aventures et surtout de montagnes, sans air frais je ne peux pas vivre. Que ce soit à la course, en vélo, à la nage, en raquette, en longue randonnée et surtout en ski, les kilomètres d’aventures et de découvertes ne me font pas peur. À mon avis, se retrouver sur le sommet d’une montagne, peu importe la saison, c’est le meilleur moyen d’être 100% heureuse, la preuve j’en ai même de tatoué sur le corps !

Filles du nord s’est parfait pour moi, car on dit toujours que le bonheur n’est vrai que lorsqu’il est partagé. Et bien, j’ai l’intention de vous partager le plus possible mon mood de fille 100% heureuse dehors dans les forêts de Québec.

Gabrielle L.

Laurentides

Ayant été en contact très jeune avec la nature grâce à mon chalet au beau milieu de la forêt en Gaspésie, j’ai continué à cultiver cette passion pour le plein air partout où je vais. Je pratique la randonnée en montagne majoritairement dans les Laurentides ou Lanaudière. Pendant l’été c’est surtout en Gaspésie que ça se passe!

De plus, j’adore les émotions fortes et la sensation du souffle coupé lorsque j’arrive au sommet d’un mont. Rien ne m’arrête, je suis constamment en mouvement. Autre que le plein air, je ne vie que pour la découverte et l’exploration de terrains inconnus, ce pourquoi j’ai commencé à faire des voyages en backpack.