fbpx
was successfully added to your cart.

Portrait : Mélanie Jean, photographe

Par 6 février 2021 Portraits

J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec Mélanie Jean de @ilovequebeccity et @melanie_jean_photos. Voici quelques questions que je lui ai posées!

Peux-tu me faire un bref résumé de ton parcours, jusqu’à la création de tes pages Instagram ainsi que de tes récents contrats (celui pour l’île d’Orléans notamment) ?

Dès l’enfance, je m’intéressais à la photo. Je m’amusais avec le vieux Nikon 35mm de mes parents. J’ai toujours eu un fort côté artistique et, dans les dernières années, il a pris de plus en plus de place dans ma vie. Je me suis procuré il y a presque 5 ans du matériel professionnel et je me suis lancé de façon autodidacte.

J’aime beaucoup la photo d’architecture et de nature, deux sujets assez distincts, et je ne voulais pas mélanger les deux dans le même compte Instagram, d’où l’idée de créer @ilovequebeccity et @melanie_jean_photos en 2017. Au début, je n’aurais jamais imaginé que mon travail serait autant apprécié et en demande! J’étais loin de me douter du succès de @ilovequebeccity, qui compte près de 20,000 abonnés en 2021! J’ai vraiment beaucoup de plaisir à partager ma passion pour ma ville via ce compte. D’ailleurs, j’ai fini par attirer l’attention de Destination Île d’Orléans l’automne dernier et ils m’ont confié la création du contenu et la gestion de leurs réseaux. Je collabore aussi avec Québec en vacances qui a été lancé l’été dernier!

Ma passion pour la nature, c’est à travers mon compte personnel de photographe que je la transmets. C’est un peu ma façon de sensibiliser les gens à l’importance de notre environnement et de la fragilité de la nature qui nous entoure. Je suis vraiment fière d’avoir plus de 5,000 abonnés maintenant qui suivent régulièrement mes aventures en nature!

Crédits : Mélanie Jean

Quels sont tes endroits favoris à photographier au Québec et pourquoi?

Les milieux naturels sont ceux que je préfère au Québec, particulièrement les lacs et les milieux humides. Ils ont quelque chose d’unique et ça m’inspire beaucoup.

Que veux-tu transmettre à travers tes photos?

Ce que je souhaite transmettre à travers mes photos : l’amour pour notre planète. Sensibiliser les gens à sa fragilité, mais surtout à son importance.

Décris-moi une journée typique de photographie

Parfois, c’est planifié, d’autre fois, j’improvise totalement. En voyage je vais faire la liste des endroits que je souhaite voir, mais, au Québec, j’y vais plus au gré de l’inspiration qui me vient en me levant un matin. J’utilise également un drone en photographie, donc je dois m’adapter à la météo, ce qui me force plus à planifier mes sorties pour ce type de photographie.

Selon toi, qu’est-ce qui fait une photo réussie?

C’est très subjectif, mais je crois qu’une bonne photo va réussir soit à transmettre une émotion ou un message. Dans mon cas, j’essaie le plus possible de transmettre des émotions à travers mes images.

Tes conseils rapidos pour des bonnes photos de plein air?

Ne pas avoir peur d’explorer des endroits moins connus (tout en restant prudent et respectueux) et, surtout, même si le temps est gris ou pluvieux, sortez! C’est toujours à ce moment que je fais mes meilleures photos! Dans mon cas, le ciel bleu c’est mon ennemi ahah!

Crédits : Mélanie Jean
Gabrielle Gagne

À propos de Gabrielle Gagne

Si un être humain est composé à 60% d’eau, Gabrielle, elle, est composée à 20% de caféine, 20% d’envie de découverte et 20% d’hyperactivité. Dans le manuel d’apprentissage sur “comment devenir son ami”, on y mentionne qu’on peut la gagner soit en lui donnant de la nourriture, soit en lui achetant des bas fluos avec des dessins étranges. Elle est quand même un peu antisosciale, ce qui fait qu’elle aime bien se réfugier en montagne loin des gens. Pour elle, la planification d’un roadtrip inclut de mettre beaucoup de temps pour la préparation d’une playlist solide. Elle espère vous faire découvrir québec et ses régions au travers de ses façons de faire peu conventionnelles.

Laissez un commentaire!