fbpx
was successfully added to your cart.

L’histoire d’une préposée aux remontées qui apprend à skier

Depuis maintenant 4 ans, je me donne dans ma passion des montagnes et du plein air. Des randonnées et des régions, j’en ai exploré ! J’ai eu quelques emplois reliés à la montagne (garde-parc patrouilleuse au Parc national du Mont-Tremblant et préposée à l’accueil au Parc national de la Gaspésie). Ces emplois ayant été contractuels, je n’ai donc pas pu les garder.

De la banque à la montagne

Employée dans une banque en début 2021 et m’ennuyant terriblement de la douce sensation de travailler en nature, j’ai donc appelé à la station de ski le Valinouët afin de savoir si des emplois étaient disponibles. Dès le lendemain, j’ai rencontré Alain Tremblay, le directeur de la station, qui m’embauche malgré mon inexpérience en ski alpin.

Un retour 12 ans plus tard

En fait, c’est faux. J’ai déjà tenté de descendre les pentes du mont Fortin à l’adolescence sans professeur et sans connaissances de base. La recette parfaite pour un accident. Ce qui devait arriver arriva et je me suis retrouvée avec un trauma. Mon poste de préposée aux remontées, que j’ai obtenu 12 ans suivant ma petite mésaventure, m’a donné envie de m’y remettre. De plus, j’avais à ma disposition un moniteur de ski qualifié de l’École de Glisse du Valinouët. Moi qui aime tant les montagnes, pourquoi ne pas profiter pleinement de ce qu’elles ont à offrir?

Surmonter ma peur avec l’aide d’un moniteur

Mon moniteur, Dany, me rencontre à la boutique Sports Experts à la station. J’emprunte mon équipement et hop sur la pente-école. Dany me rassure et m’aide. J’apprends à freiner, contrôler ma descente et tourner au tapis magique. La randonneuse habituée que je suis ne s’attendait réellement pas à avoir si mal aux jambes après une heure ! Cependant, la chance est de mon côté puisque je ne tombe pas.

Bref, j’ai affronté mon trauma et j’ai décidé de tenter ma chance. Je suis plus que satisfaite. Il me semblait spécial de montrer aux skieurs comment prendre la remontée alors que, moi, je prends le t-bar et le télésiège à pied.

Mon moniteur, Dany Tremblay de l’École de Glisse du Valinouët, et moi.

J’aurais souhaité aller au t-bar, cependant, mon moniteur a préféré qu’on ne saute aucune étape, ce qui est très important quand on débute un nouveau sport. Cela permet de prendre de l’assurance et d’éviter des accidents. Les moniteurs de ski sont habitués : des gens qui ont peur, ils en voient. Si je parvenais plus difficilement à comprendre certaines choses, je n’étais pas envahie par la peur.  Si vous avez peur, mentionnez-le afin qu’il s’adapte et rende le cours le moins stressant possible pour vous.  

Prochaine étape, le t-bar? Je vais clairement reprendre un cours pour essayer ça puisque, cette année, c’est surtout là que je suis positionnée au niveau de mon travail sur la montagne!

Le plaisir était au rendez-vous !

La Valinouët

La station de ski Le Valinouët est située au cœur des Monts-Valin. En raison du microclimat de ces monts, la station reçoit 6 mètres de neige annuellement. La neige y est entièrement naturelle. Outre le ski alpin, on peut également y pratiquer le ski de fond, la randonnée en raquettes, le fatbike et la glissade en tubes. Les sportifs d’hiver de tous les niveaux trouveront assurément leur bonheur sur les pentes du mont Victor-Tremblay!

Olivia Brassard

À propos de Olivia Brassard

1 commentaire

Laissez un commentaire!