fbpx
was successfully added to your cart.

Guide 101 d’une Éco-rando sans traces : 7 principes

Pour la plupart des amateurs de plein air, une éco-rando est un concept fort simple et très facile à appliquer, pourtant, on a tous déjà fait un petit geste qui nous paraît anodin, mais qui est néfaste pour la nature. Qui n’a pas déjà pris une branche dans ces mains pour marcher en s’appuyant ? Qui n’est pas déjà partie à la recherche des roches parfaites pour fabriquer un inukshuk ? On ne se cachera pas qu’on a tous déjà fait un petit détour pour contourner un ruisseau pour ne pas se mouiller les pieds. Eh bien, ce sont tous des gestes qui paraissent inoffensifs, mais qui endommagent les sentiers.

La randonnée sans traces n’est pas un principe qui est né d’hier, mais, lorsqu’on se rend en montagne, on s’aperçoit rapidement qu’il est difficilement respecté. Emballages de nourriture, bouteilles d’eau, et même des traces de feu.

Malheureusement, ces types de comportements ont plusieurs impacts négatifs sur l’environnement et c’est ce qui pourrait mettre en jeu la pratique de nos sports dans la nature. Il est donc très important de bien s’informer sur le sujet afin de nous aider à tous réduire notre empreinte écologique. Voici les 7 grands principes que nous pourrons appliquer lors de nos prochaines randonnées.

1. Préparez-vous & prévoyez

En tant que randonneur, il est de notre devoir de planifier nos sorties en plein air, et ce, que ce soit pour de courtes ou longues randonnées, en solo ou en groupe. Il est important de toujours avoir avec nous suffisamment de nourriture, de l’eau en grande quantité et le nécessaire en cas de blessures. C’est pourquoi la durée et la planification de vos activités sont des facteurs considérables. Aussi, lorsque vous préparez une sortie de groupe en milieu éloigné, prévoyez le matériel nécessaire afin de ne pas vous retrouver à apporter tous les mêmes accessoires. Une longue sortie, ça se prépare: effectuez des recherches, regardez la météo qui est prévue, soyez informé des sentiers et traînez toujours avec vous les cartes en cas de besoin.

2. Gérez adéquatement vos déchets

La gestion des déchets est probablement le principe le plus connu, mais le moins respecté. Pour renoncer à ce problème majeur, ayez avec vous en tout temps des sacs à ordures, des sacs réutilisables, ou encore des contenants réutilisables pour y mettre vos déchets. Un petit truc simple est d’attribuer un emplacement spécifique dans le sac pour y stocker vos déchets. C’est un petit geste qui peut faire une grosse différence pour notre planète.

Évidemment, bien important de favoriser les bouteilles d’eau réutilisable aux bouteilles d’eau jetable. En plus, en utilisant de bonnes bouteilles d’eau réutilisables, votre eau restera plus fraîche plus longtemps lors des périodes plus chaudes de la saison.

3. Laissez intact ce que vous trouvez

Le troisième principe porte sur l’importance de ne pas endommager la faune et la flore qui nous entoure. Ne coupez pas des morceaux d’arbres ou de plantes qui sont peut-être encore vivantes. Si vous trouvez des morceaux de bois et que l’envie de le prendre pour marcher avec vous prend, laissez-le par terre. Je vous conseille plutôt d’investir dans une bonne paire de bâtons de marche/randonnée que vous pourrez réutiliser et qui sera plus confortable pour vos besoins.

4. Respectez les autres usagers

Agir avec courtoisie auprès des autres randonneurs qu’on croise est une question de respect. La nature est un environnement vaste et large, mais parfois certains sentiers étroits nécessitent de céder le passage aux autres usagers avant de poursuivre notre route.

Une autre façon de respecter les gens qui nous entourent est de laisser place au divers son que la nature nous offre. Éviter de mettre votre musique sur haut-parleur et opter plutôt pour des écouteurs.

5. Utilisez les surfaces durables

Lorsque vous partez pour une longue randonnée loin de la civilisation, il est souvent envisagé de dormir en tente. Cependant, avant votre départ, effectuez vos recherches pour voir s’il n’y a pas déjà des emplacements officiels sur place prévus à cet effet. Prioriser la randonnée uniquement dans les sentiers indiqués à l’aide de petites balises que de marcher hors sentier, puisque cela abîme et accélère grandement l’érosion des sols.

6. Respectez la vie sauvage

Ce principe est très simple. La nature est l’habitat de milliers d’espèces différentes. Généralement, nous sommes tentés de vouloir nourrir les espèces pour qu’il s’approche de nous, MAIS ceci n’est pas recommandé. Ce geste peut nuire à leur santé et causer des dommages à leur vie. Nous avons la chance d’entrer dans leur monde et d’explorer leur habitat alors soyons respectueux envers eux en retour.

7. Minimisez l’impact des feux

Beaucoup de randonneurs aiment allumer un feu une fois rendus au sommet ou au campement pour se réchauffer et passer un bon moment. Ce qu’ils n’ont peut-être pas conscience, c’est que l’impact est important sur la nature. Pour démarrer un feu, il faut de petites branches sèches, il faut des écorces et parfois certains creusent des trous. Toutes ces étapes nécessitent de piétiner la végétation, donc de l’endommager. Il est préférable de suivre les réglementations locales et allumer des feux aux endroits prévus à cet effet.

C’est en appliquant ces 7 principes que nous ferons tous une petite différence pour notre planète et que nous continuerons de pouvoir exercer les sports de plein air. Amusez-vous, partez à l’aventure vers de nouveaux endroits, mais ayez toujours en tête les 7 grands principes d’une éco-rando sans traces.

Alexandra Boily

À propos de Alexandra Boily

Alexandra est une grande amoureuse de sports et de plein air depuis l’âge de 3 ans. Ski alpin, dek hockey, randonnée pédestre, vélo de route, ski de randonnée, planche à pagaie. Plusieurs années de sports derrière la cravate. Soif d’aventures et de nouvelles expériences, elle voyage à travers les différentes régions du Québec lors de l’été 2022. Native de Magog, dans les Cantons-de-l’Est, c’est dans sa région qu’Alexandra peut combler ces envies de découverte et d’exploration. Étant une ville située à proximité de tout, elle se promène dans les différentes régions pour y découvrir de nouvelles montagnes et de nouveaux sentiers. C’est en grande partie pour cela qu’elle aime autant habiter dans les Canton-de-l’Est. Peu importe la saison, la température, l’activité, s’il y en a une qui est toujours prête pour partir à l’aventure et découvrir de nouveaux endroits, c’est bien elle. Fièrement ambassadrice pour Filles du Nord, elle représente la région des Cantons-de-l’Est. Aventurière et curieuse, elle vous fera voyager à travers ces découvertes et vous partagera ces expériences les plus folles. Elle vous donnera le goût de vous aventurer dans la belle région de l’Estrie afin d’y faire la découverte des beaux petits coins cachés.

Laissez un commentaire!