fbpx
was successfully added to your cart.

Un sentier pédestre illuminé à faire uniquement la nuit

Par 14 septembre 2018 Aventures, Estrie, Randonnées

Bien entendu, la randonnée pédestre se pratique principalement de jour, ou encore à la pénombre avec une bonne lampe de poche. Par contre, le Parc de la Gorge de Coaticook a décidé de réinventer ce concept en proposant à ses visiteurs un parcours à faire uniquement la nuit, accompagné de jeux de lumières et d’effets spéciaux spectaculaires. Si tu passes dans le coin de Coaticook en Estrie, le parcours de Foresta Lumina est un must!

Situé dans le charmant village de Coaticook dans les Cantons-de-l’Est, à moins de deux heures de route de Montréal, le Parc de la Gorge de Coaticook offre plusieurs activités, dont le fameux parcours multimédia Foresta Lumina.

Fondée en 2014 en collaboration avec l’entreprise montréalaise Moment Factory, cette attraction touristique ne cesse d’évoluer d’année en année. Elle est d’ailleurs considérée comme une destination incontournable la région, rassemblant plus de 150 000 visiteurs par année.

En 2016, le Parc de la Gorge de Coaticook a d’ailleurs remporté le prix international de l’attraction interactive de l’année avec un budget limité de moins de 5 M$, côtoyant notamment une des attractions du parc Animal Kingdom de Disney à titre de récipiendaire de ce prix. Le Parc a aussi fait un investissement de 1,3 M$ en 2018 pour bonifier le parcours et offrir une plus grande diversité d’expériences à ses visiteurs.

L’expérience Foresta Lumina

Mais concrètement, c’est quoi Foresta Lumina? C’est un sentier pédestre de 2,6 km à travers la gorge de Coaticook, une crevasse d’une profondeur de 50 mètres surplombée par un pont suspendu. L’ensemble du parcours se fait entre 45 minutes et deux heures, tout dépendant de la vitesse des marcheurs. Tout au long du circuit, on suit l’histoire de Margaret, une jeune fille s’étant aventurée dans la forêt autrefois magique et y ayant fait de bien mystérieuses rencontres.

L’ensemble de l’imaginaire entourant ce lieu tourne autour des fées des bois et des forces sylvestres magiques, sans toutefois tomber dans les stéréotypes pour enfants. Autant les plus jeunes que les plus vieux seront émerveillés par l’habile mélange de sons, de lumières et de projections, recréant un véritable univers unique.

Chacune des neuf sections du parcours raconte une portion différente de l’épopée de Margaret, imprégnant les passants d’une atmosphère tantôt lugubre, tantôt festive et ludique.

Mes 3 coups de cœur du parcours

Personnellement, bien que j’aies adoré l’ensemble du circuit, j’ai évidemment préféré certaines sections étant donné l’ampleur de l’expérience vécue dans ces lieux.

  • La première portion du sentier était à flanc de montagne, nous montions alors vers la partie la plus élevée de la gorge. Durant notre ascension, nous étions accompagnés de part et d’autres par des milliers de petites lumières vertes représentant les fées, qui s’éteignaient puis s’allumaient au rythme de la musique.
  • La seconde portion du parcours se déroulait sur le fameux pont suspendu, tout illuminé pour l’occasion. Alors que l’on marchait sur le pont qui tanguait sous le pas des marcheurs, on apercevait la gorge sombre en contrebas qui semblait si loin et lugubre dans la noirceur.
  • Finalement, vers la fin de parcours, quelques sections plus loin, le personnage du Diable s’incrustait dans le décor sous la forme d’une projection visuelle. Lors de cette mise en scène, ce dernier mettait alors un grand arbre en feu, également grâce à une projection visuelle. Toutefois, ces deux effets étaient si réalistes que nous avions vraiment l’impression que l’arbre brûlait sous nos yeux!

Bref, je ne vous en dis pas plus, à vous de découvrir cet endroit magique!

Le sentier ferme pour la saison hivernale le 13 octobre prochain, alors faites vite!

Pour en savoir davantage, consultez leur site web au http://forestalumina.com.

Petit conseil, réservez vos places à l’avance sur le site!

Par Alice


Alice Ellefsen

À propos de Alice Ellefsen

Originaire de la Rive-Sud de Montréal, Alice est déménagée à Sherbrooke en Estrie il y a 4 ans pour ses études. Aussitôtarrivée, cette région a été un véritable coup de foudre pour elle, de par ses lacs et ses montagnes à perte de vue. Maintenant diplômée en communication marketing à l’Université de Sherbrooke, elle compte bien s’établir dans cette région à plus long terme. Adepte de paysages montagneux, de cours d’eaux et de photos de dos (vous pouvez le constater ici), elle se promène dans ses temps libres d’une région du Québec à l’autre, son backpack sur le dos. Anciennement scoute, elle plante sa tente été comme hiver et n’a pas peur de quelques pieds de neige (ou beaucoup). Ses amis diront d’elle qu’elle s’explique et se justifie beaucoup trop dans la vie, elle préfère dire qu’elle communique (d’où ses études tsé). Elle est passionnée de lecture, de voyages, de photographie… et de chats! Rien ne lui ferait plus plaisir que de partir avec une gang d’amis pour un trip de camping ou dans un chalet au fond des bois.

Laissez un commentaire!