Capter les saveurs de l’Abitibi-Témiscamingue

Depuis nos débuts, la mission de Filles du Nord est de promouvoir la vie de région sous tous ses angles. On a récemment découvert l’entreprise Capteurs de saveurs et on a réalisé que tous les produits de l’entreprise sont fabriqués à partir de matières premières de la région.

En plus de combler les gourmandes que nous sommes, on s’est aussitôt dit : WOW. OUI. ÇA FIT !  Lire la suite

Infusions à profusion !

L’automne, c’est bien connu, c’est le temps des foulards, des petites bottines, le temps où on ressort tranquillement notre « doudoune » et notre tuque préférée…et c’est aussi le temps où on se réchauffe le cœur avec des breuvages chauds! Quoi de plus plaisant après avoir gravit un mont en couleur ou s’être baladé en forêt que de s’offrir une tisane, un café ou un bon thé? Lire la suite

Les vagues

Les vagues. Le va-et-vient.

Ça pourrait arriver à n’importe qui de tomber en amour avec un petit coin du monde, tout près d’ici.

Ton passeport est fatigué, range-le donc. J’ai une idée, c’est le meilleur endroit pour se retrouver : du vent, du sable, des buttes, des falaises, la mer et les étoiles (un mélange entre l’Irlande et Cancun, je le jure). Lire la suite

Établir des liens avec sa région pour mieux s’intégrer à l’étranger

Aimer la vie en Mauricie, c’est aimer être près de la nature, sans pour autant être à deux heures de route d’un centre commercial. C’est aimer être près de Montréal et Québec, sans pour autant avoir envie d’y habiter. C’est pouvoir profiter des avantages d’une ville comme Trois-Rivières, sans les désavantages reconnus d’une grosse métropole, comme le trafic intense. C’est aimer les grands espaces et la campagne, tout en pouvant bénéficier de la facilité qu’offre la proximité de la région avec les grands centres. Lire la suite

Pas chaud chaud dans le Grand Nord

Le changement d’heure vient de se passer. La neige s’est même pointée le bout du nez. Pas chaud chaud dans le Grand Nord, comme dirait ma grand-mère. On commence à être semi-dépressif, semi-zombi parce que dès 15h00/15h30 (du moins sur la Côte-Nord), le soleil commence à se coucher. L’Halloween est passée. Il reste déjà que les bonbons que personne ne veut à la maison. Un restant de citrouille un peu trop molle qui se fait geler dehors. Les pommes qu’on a cueilli avec tellement d’entrain commencent à se faire oublier dans le fond du sac ; on se rend compte qu’on en a peut-être ramassées un peu trop. La saison qui est l’automne, celle qui nous fait tant tripper avec ses couleurs vives et ses lattés à la citrouille commence à disparaitre pour une température indécise. Lire la suite

Avoir la passion du caoutchouc

C’est dans son atelier du centre-ville de La Sarre en Abitibi-Ouest que la magnifique et pétillante Karoline Létourneau m’a accueillie pour me présenter son univers à elle; son atelier K-ootshoo (ici prononcé comme caoutchouc). Elle y fabrique des boucles d’oreilles et des sacs à main. Bon, je t’entends déjà me dire : Une autre qui fait des bijoux… Attends! Karoline ne fait pas seulement des bijoux; elle crée l’impossible avec nul autre que des chambres à air de vélo.  Lire la suite

Parlons des légumes frais de l’Outaouais!

Jusqu’à il y a environ deux ans, j’ignorais complètement l’existence des paniers de légumes. Vous savez, ceux qui proviennent d’une ferme et que l’on se fait livrer 1 fois par semaine plutôt que d’acheter le tout dans les supermarchés les plus populaires. Quand une amie à moi m’a parlé de ces légumes frais qu’elle se faisait livrer de juin à octobre, ça m’a intrigué. J’ai commencé à réfléchir sur ce que je mangeais, d’où ça venait, sur ce qu’il y avait vraiment dans mon assiette, moi qui achetais des légumes à profusion chaque fois que j’en avais l’occasion. Lire la suite